Tanzanie - IBO ITALIA INTERNATIONAL
16453
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16453,page-child,parent-pageid-16416,bridge-core-2.3.6,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-22.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive

Tanzanie

TANZANIE

L’école et l’intégration des mineurs avec handicap

We Care

 

« We Care » est un projet de trois ans qui vise à activer un programme multisectoriel pour promouvoir l’accès à des services de haute qualité (prévention, diagnostic, santé, réhabilitation communautaire et inclusion socio-éducative) pour les enfants et les jeunes handicapés et leurs familles dans les districts suivants de la région d’Iringa.

No One Left Behind

Droits et accessibilité aux services scolaires et de réhabilitation pour les mineurs handicapés dans le district d’Iringa

 

Le projet « No one left behind : rights and accessibility to school and rehabilitation services for minors with disabilities in Iringa district, Tanzania », réalisé par IBO Italie et financé par l’Agence italienne de coopération au développement, voit l’implication d’une pluralité de sujets dans le partenariat, tant publics que privés en Italie, et en Tanzanie la collaboration avec le district d’Iringa et Nyumba A.L.I., une association locale de parents à but non lucratif.

L'éducation n'est pas un moyen d'échapper à la pauvreté, c'est un moyen de la combattre.

Julius Nyerere
Founding father of Tanzania

DOMAINE D’INTERVENTION

Éducation. Handicap. Droits de l’enfant.

 

CE QUE NOUS FAISONS

L’objectif spécifique de projets est de renforcer les services de base pour les enfants handicapés dans le district d’Iringa à travers une approche participative de tous les acteurs de la communauté éducative (école, centres de jour et familles) pour arriver à contribuer à l’inclusion de la responsabilité sociale des mineurs handicapés.

Les initiatives visent à intervenir sur les causes de l’exclusion avec une approche ascendante et participative qui implique tous les groupes cibles. Le projet vise à atteindre 1 440 bénéficiaires en Tanzanie (60% de femmes) parmi les mineurs, les jeunes, les familles, les enseignants et les assistants.

 

PARTENAIRES LOCAUX

Iringa School District – Department of Special Educational Needs Education et Nyumba Azimio Lenye Imani (Nyumba A.L.I.) ; Call Africa NGO (branche locale), CO.P.E. (branche locale), Shivyawata et le Nyololo Health Centre – KCA.

 

AUTRES PARTENAIRES

ARCO Action Research for CO-development, PIN S.c.r.l., Centre de Coopération de l’Université de Ferrara, Municipalité de Ferrara, Services pour l’inclusion des enfants défavorisés, ISAAC Italie, Institut Vaccari de Rome, Helpicare by Didacare, Nyumba Ali et Coopérative Sociale « La Città Verde ».

 

AVEC LA CONTRIBUTION DE

Agence italienne de coopération au développement

 

CHEF DE PROJET

Federica Gruppioni

OÙ ET POURQUOI

La zone géographique d’intervention correspond aux deux districts administratifs, urbain et rural, de la région d’Iringa, une ville située au centre de la Tanzanie à dix heures de route de la côte et de la capitale Dar es Salaam. Au total, 405 377 habitants, dont 78 % vivent en zone rurale, 52 % sont des femmes et plus de 50 % ont moins de 19 ans.
7,8% de la population présente un handicap, 80% d’entre eux vivant dans les zones rurales. On estime qu’environ 3 % de la population d’âge scolaire possède un handicap et que la plupart d’entre eux sont complètement exclus des services scolaires et de la société.

Plusieurs éléments empêchent les enfants et les personnes avec un handicap de jouir pleinement de leurs droits : le faible niveau de préparation des enseignants en matière de handicap, les difficultés d’accès aux services de soins, de réadaptation et d’éducation, la pauvreté, la présence d’obstacles à l’utilisation des structures, le manque de moyens ou d’aides technologiques pour l’éducation et la communication, les fausses croyances populaires et le manque de sensibilisation et d’implication de la communauté sur les questions liées aux personnes avec un handicap.

The project’s impact on the local community

190

CHILDREN (2-18 YEARS) WITH DISABILITIES

620

STUDENTS (15-25 YEARS)

40

ASSISTANTS IN DAY CARE CENTRES, FAMILY HOMES AND SCHOOLS

40

PARENTS OF CHILDREN WITH DISABILITIES

150

TEACHERS (20 WITH DISABILITIES)

400

PEOPLE IN THE RURAL AREA OF IRINGA